Where does a body end ?


20811608995cac8471efa4d.jpg
Réalisateur/Regie : Marco Porsia
Genre : Documentaire
VOSTFR - EA - DIG


ACHETEZ VOS BILLETS


Les extrêmes sauvages et tendres de SWANS racontées avec un accès sans précédent au groupe ainsi que des archives inédits et des entretiens qui documentent leur carrière de 35 ans. Beau. Brutal. Sans compromis.

WHERE DOES A BODY END? est un portrait intime du groupe SWANS, de leurs racines comme groupe brutal, agressif et post-punk qui est né de la même époque au début des années 1980 à New York qui nous a donné Sonic Youth (et quelque part, Madonna) à travers leur tentative malheureuse de succès dans la ruée vers l'ors des années 90 dans le rock indie, à travers les ruptures et le chaos, (sur scène et derrière la scène) jusqu'à leur état actuel contre toute attente  comme l'un des groupes les plus accomplis et ambitieux du monde, un groupe où les concerts sont plus comme des rituels extatiques que des voyages nostalgiques à travers leurs chansons les plus connues.

Marco Porsia (directeur /cinématographe / éditeur) a passé cinq ans qu sein de ce groupe, en filmant des répètes, des sessions d'écriture de chansons, leur vie en tournée, des arguments mesquins et des performances transcendents.  Son temps de documentation du groupe a vu l'enregistrement de quelques-uns de leurs disques les plus importants et leurs derniers mois sur la route quand ils ont préparé leur tournée d'adieu.

SWANS a toujours été une collection des performeurs singuliers, mais il y a une personne qui a toujours été là depuis que le groupe s'est constitué en 1982 - le chanter et compositeur Michael Gira. Sa biographie (ado fuguer, provocateur dans son école des arts, alcoolique, homme de famille) et ses influences (l'ombre de Jimmy Swaggart est aussi immense que les Germs) sont inséparables de l'histoire du groupe et leur musique.  Avec un accès libre à des centaines d'heures d'archives Gira / Swans des enregistrements, vidéos et photos inédits, ce film nous amène dans leur chemin qu'ils ont dû débroussailler pour eux-mêmes. 

Ce film est beaucoup de choses, une histoire de la musique, une capsule témoin, un journal des tournées, un film sur leurs concerts, mais il est surtout l'histoire de la vie dans les arts, une vie souvent difficile, qui comprend des décennies sans filet de sécurité, créant le travail, car Gira se dit: « Que pouvais-je faire d'autre? »

Comme Thor Harris, l'un des membres du groupe dit :« Michael n'est pas une personne sans craintes, mais il est un artiste sans craintes. »



WHERE DOES A BODY END?…

…is a intimate portrait of the band SWANS, from their roots as a brutal, confrontational post-punk band that emerged from the same early 1980s era NYC that gave us Sonic Youth (and, somehow, Madonna) through their ill-fated bid at mainstream success in the 90s indie-rock goldrush, through breakups and chaos (on and offstage) to their odds-defying current status as one of the most accomplished and ambitious bands in the world, one whose concerts are more like ecstatic rituals than nostalgic trips back through their most popular songs.

Marco Porsia (director/cinematographer/editor) embedded himself in the bands tight inner circle for five years, filming rehearsals, song-writing sessions, the grind of life on the road,  petty arguments and transcendent performances. The time documenting the band included the recording of some of their most significant records and the final months on the road as they prepared for their farewell tour.

SWANS has always been a collection of singular performers, but there’s been one constant since it’s formation in 1982 - singer, songwriter Michael Gira. His biography (teenage runaway, art school provocateur, alcoholic, family man) and influences (Jimmy Swaggart casts a shadow as large as the Germs) are inseparable from the story of the band and the music they make.  With unfettered access to hundreds of hours of Gira/Swans archives of never-seen before recordings, videos and photographs, the film brings us along the path they needed to carve for themselves.

The film is many things, a musical history, a time-capsule, a tour diary, a concert film, but mostly it’s the story of a life in the arts, frequently difficult, spanning decades without a safety net, creating the work because, Gira says “What else am I going to do?”

As band mate Thor Harris notes, “Michael is not a fearless person, but he is a fearless artist.”


  •  

LES AUTRES FILMS A L'AFFICHE


12744758035b87fb8b3331e.jpg
Les courts-métrages belges...

17222269855b9b997f5c949.jpg
Ciné-club des Libertés

16016738675b9f6179d3ac2.jpg
Ciné- Soupe !

18153739635c8fa962ab6db.jpg
Ciné Club Passeurs d'Images

10553800905caf519c0cef4.jpg
Totems et tabous (Cinéma...

223280185c74081861b9a.jpg
Grâce à Dieu

8174961595c9b9a9f9ed72.jpg
La lutte des classes

9346015355ca72e00b08b7.jpg
L'adieu à la nuit

3360089115c34ae6807c41.jpg
Green Book

347953155c34b6a310688.jpg
Free Solo (VOSTFR)

3457271695cb48b676032b.jpg
Santiago Italia

17975116515c88d4d85acfa.jpg
Tea with the dames

7356544765c88d13c516da.jpg
mid90s