SACD- SCAM: Quand je serai dictateur


5899061255e413c76022fc.jpg
Pays/Land : Belgique
Genre : Documentaire
Année/Jaar : 2014
VF - 01:30 - EA - DIG


ACHETEZ VOS BILLETS


Pour le Lundi des Auteurs et des Autrices de février, on se penche sur le docu-fiction. Emmanuelle Bonmariage a ainsi programmé "Quand je serai dictateur" de Yaël André. Rendez-vous le 17 à 20h à l'Aventure, comme d'habitude c'est gratuit, ouvert à tout le monde, la réalisatrice est présente et on vous offre un verre à la fin !

« Quand le "docu" rencontre la fiction, c’est pour quoi faire ? C’est quoi ce truc hybride ?!À quoi joue-t-on finalement ? Sait-on encore sur quel pied danser ? Ça tangue un peu... On dit, le réel engendre la fiction, mais dans quelle mesure la fiction vient-elle provoquer le réel ? Comment s’invite-t-elle en plein documentaire ? La fiction qui intensifie, concentre les moments de vie filmés ou au contraire les dilate, crée d’autres espaces ? Autant de questions qu’il y a de films mélangeant les deux… Quand je serai dictateur de Yaël André laisse parler l’image pour ce qu’elle est, tout en jouant avec ce qu’on lui fait dire. » Une séance programmée et animée par Emmanuelle Bonmariage.

 Le film

Quand je serai dictateur est le projet d'une « non-autobiographie » : et si, à l'autre bout de l'univers, naissaient à chaque seconde d'autres mondes contenant d'autres possibilités de nos vies ? Quelles seraient alors toutes ces vies que nous n’avons pas vécues ? Aventurière, psychopathe, mère exemplaire, chef comptable, homme invisible ? Sur ce prétexte fictionnel – qui fonctionne en autant de chapitres que de mondes parallèles –, le film déroule l'air de rien l'histoire de Georges, de sa folie et de ce qu'il serait probablement devenu dans un autre univers. Car l'enjeu profond du film est la question du deuil : comment se déroule ce souterrain travail ? À l'image, le film tisse des films amateurs 8 mm et super 8 – des années 40 à aujourd'hui –, emmêlant les fils de la fiction et du documentaire, du vrai et du faux, du mien et de l'autre, de la comédie et du drame...

 La réalisatrice

Yaël André a grandi au Maroc. Licenciée en philosophie de l'université libre de Bruxelles en 1990, elle entame ensuite à l'insas des études en réalisation cinématographique, qu'elle abandonne cependant très rapidement pour aller vivre à Berlin. De retour, quelques années plus tard, en Belgique, elle se consacre dès lors à la réalisation et à la production de ses films.

En pratique

La séance aura lieu le lundi 17 février à 20h au Cinéma Aventure (Galerie du Centre, Rue des Fripiers 15, 1000 Bruxelles), en présence de la réalisatrice. Nous aurons le plaisir de partager un verre avec vous après la projection. La séance est gratuite et ouverte à tous et toutes, sur réservation obligatoire, en nous écrivant à l'adresse actionculturelle@sacd.be.



LES AUTRES FILMS A L'AFFICHE


16016738675b9f6179d3ac2.jpg
Ciné Soupe !

6410745445d6faaab3c194.png
Ciné-club des Libertés

18966087725e15c1c72f013.jpg
Des Docs et Débats -...

6976169905e2f07c0ee063.jpg
Remember 75 - Fondation...

6625130795e46b6cc6ea5f.jpg
Leçon de Cinéma: Inscrire...

3784666545e3843e21ec94.jpg
Little Women

6533214055e3ad807d71af.jpg
Vic le viking et l'épée...

21464608345e1749af7f281.jpg
Jojo Rabbit

1258197365e43e669b6594.jpg
The Gentlemen

19088174865e174c1e17cb4.jpg
Official Secrets